Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 15:58

Il y a un an, nous soulignions dans l'article National : été et ciné ne sont plus fâchés que l'été n'était désormais plus le parent pauvre de la fréquentation cinématographique.

L'été 2010 le confirme, en cumulant sur juillet et août 35,9 millions de spectateurs. A quelques dizaines de milliers d'entrées près, le record de 2009 est donc égalé. Depuis 2007, c'est donc un fait établi : les 2 mois de vacances scolaires d'été sont une période qui compte dans les résultats annuels de fréquentation.

Ils n'ont pourtant pas toujours pesé 18% des entrées annuelles comme c'est le cas aujourd'hui. Au contraire, les salles de cinéma ont longtemps été désertées en juillet-août. Tout au long des années 80 et 90, et jusqu'aux premières années de la décennie 2000, les 2 mois d'été ne représentaient que 13 à 14% des entrées annuelles, atteignant même des fonds abyssaux en certaines occasions (14,3 millions de spectateurs seulement en juillet-août 1994, pour une contribution minime de 11,5% aux résultats de l'année).

L'été 2004, en franchissant la barre des 30 millions d'entrées pour la première fois, a brisé cette règle. La donne en a alors été changée durablement, faisant la démonstration qu'il existait un potentiel de spectateurs de cinéma, même au plus fort des vacances d'été. La suite a montré qu'il s'agissait d'un véritable coup de semonce, lançant une tendance qui s'est encore amplifiée depuis (en dépit de quelques trous d'air, minimes en 2008, plus conséquents en 2006).

frequentation cine en ete 2010

Si l'été 2010 et l'été 2009 ont abouti au même record (près de 36 millions de tickets vendus), ils ont emprunté des voies légèrement différentes. 2010 a fait preuve d'une plus grande constance, navigant en permanence sur de très hauts plateaux (presque autant d'entrées en août qu'en juillet), alors que 2009 s'est d'abord offert un sommet hors catégorie (près de 21 millions d'entrées pour le seul mois de juillet) avant de se poser en douceur, à haute altitude, en août.

La stratégie des distributeurs cette année a probablement joué : en août, l'éventail des sorties s'est légèrement resserré par rapport à l'an passé (9 nouveaux films par semaine en moyenne, contre 10), mais leur exposition a été renforcée (les nouveautés ont chaque semaine envahi en moyenne 1550 écrans, contre seulement 1200 en 2009). Cela a pu relancer l'audience des salles, en ne limitant pas la fréquentation aoûtienne à celle, moins dynamique, des spectateurs retardataires ayant manqué les grosses sorties de juillet.

La concurrence a donc été plus rude, d'où une moindre concentration des entrées qu'en 2009. La moitié des entrées estivales s'étaient portées sur 3 films en 2009 (L'âge de glace 3, Harry Potter 6 et Là-haut, 17 millions d'entrées cumulées) ; il en a fallu 4 en 2010 pour atteindre le même niveau (Shrek 4, Inception, Twilight 3 et Toy story 3, 16,5 millions de spectateurs au total).
Sortis à la même époque (30 juin pour l'un, 3 juillet pour l'autre), Shrek 4 a obtenu 3 millions de spectateurs de moins que L'âge de glace 3. Côté Pixar, Toy story 3 a réalisé 400 000 entrées de plus pendant l'été que Là-haut, mais avec 2 semaines d'exploitation supplémentaires. Même en s'unissant, Twilight 3 et L'apprenti sorcier n'ont pu rivaliser avec le Harry Potter de l'été 2009. En revanche, la surprise est venue de Inception (4,1 millions de spectateurs en juillet-août), qui a occupé le terrain de la quatrième semaine de juillet, délaissé l'an passé. Inception fait même beaucoup mieux que cela, puisque la poursuite de sa carrière en a fait le film de 2010 le plus vu.
Côté "cinéma d'auteur-qui-fait-des-entrées", Stephen Frears avec Tamara Drewe, malgré un score très honorable (plus de 500 000 spectateurs), n'a pas réédité la performance de Woody Allen en 2009 (800 000 entrées pour Whatever works).

Les films français sont quasi-absents de ce palmarès, faute d'avoir tenté de contester le quasi-monopole américain. La plus grosse sortie française de l'été, L'Italien, n'a été diffusée que sur quatre centaines de copies. Elle est la seule à atteindre le million de spectateurs. Et il n'y a pas eu cette année de succès surprise à la hauteur de Neuilly sa mère ! en 2009. Les presque 500 000 spectateurs de Tournée, de Mathieu Amalric, n'étaient pas vraiment attendus, mais restent modestes.

box-office top30 ete 2010

rappel du top 20 de juillet-août 2009 :
box-office-top20-ete-2009.png

Partager cet article

Repost 0
Published by Doc Statistic - dans Stats nationales
commenter cet article

commentaires

Le Blog De Doc Statistic

  • : Le blog de Doc Statistic
  • Le blog de Doc Statistic
  • : Faire rimer amour du cinéma et goût du chiffre !
  • Contact

Critiques-analyses de films

Recherche

Archives