Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 19:55

Les articles et titres dans les medias se sont multipliés pour parler du succès inattendu de Des hommes et des dieux. Il est vrai que le film de Xavier Beauvois a cumulé en septembre 1,4 millions de spectateurs, avec une exceptionnelle régularité pendant 3 semaines. Diffusé assez modestement sur 250 copies le jour de sa sortie, le 8 septembre, le film détone avec une moyenne de 1 850 spectateurs par copie pour ses sept premiers jours d’exploitation (468 000 entrées au total). Le cercle vertueux s’enclenche alors : fort de cet excellent démarrage, le tirage du film monte à 420 copies la semaine suivante, ce qui lui permet de conserver, et même d’augmenter, son audience en deuxième semaine (481 000 entrées). Le « buzz » est alors lancé et va permettre d’entretenir le mouvement. Le film gagne encore une vingtaine de copies supplémentaires en troisième semaine, ce qui lui permet de limiter l’érosion de son haut niveau de fréquentation (457 000 spectateurs). Ce scénario a donc permis à Des hommes et des dieux de devenir le film le plus fréquenté du mois. Ce n’était pourtant pas gagné d’avance. L’an passé, le film de Christophe Honoré tapait dans la même catégorie : Non ma fille, tu n’iras pas danser était sorti lui aussi sur plus de 200 copies le 2 septembre ; quatre semaines plus tard, seuls 370 000 spectateurs environ s’étaient déplacés au total.

box-office top20 2010-09 

En dépit de cette bonne surprise, la fréquentation au mois de septembre dernier a simplement été correcte… pour un mois de septembre. Comme souvent, un succès visible (comme celui de Des hommes et des dieux) a surtout servi de cache-misère, notamment pour le cinéma français.

Le bruit des glaçons, de Bertrand Blier, a gentiment poursuivi sa carrière débutée fin août. Tout comme Crime d’amour, d’Alain Corneau, dont le décès à la toute fin août n’a relancé que chichement la fréquentation. Le nouveau Lelouch n’a pas convaincu (seulement 220 000 spectateurs en deux semaines malgré une exposition sur 300 copies pour Ces amours-là) et Rachid Bouchareb n’a pas réédité avec Hors-la-loi la réussite de Indigènes. Loin s’en faut : à peine 500 spectateurs par copie pour la première semaine d’exploitation…

Le cinéma américain a ainsi continué d’occuper le terrain qu’il avait monopolisé pendant l’été. Il obtient la majorité absolue des entrées du mois, notamment grâce à des films sortis depuis un moment déjà : Inception, Expendables, Karate kid, L’apprenti sorcier, etc.

Oncle Boonme n’apparaît pas dans le box-office du mois (limité exceptionnellement à 20 films pour en assurer la robustesse) malgré sa Palme d’Or. Mais ses 100 000 spectateurs sont à signaler, car ils ne sont pas communs pour le Thaïlandais Apichatpong Weerasethakul ! Il faut dire que son Prix au festival de Cannes lui a fourni, en plus d’une bonne publicité, une bien meilleure exposition (84 copies initiales, alors que ses précédents films en France n’avaient bénéficié que de 3 à 23 copies).

Pour rappel, le top 20 de septembre 2009 :
box-office-top20-2009-09.png

Partager cet article

Repost 0
Published by Doc Statistic - dans Stats nationales
commenter cet article

commentaires

Le Blog De Doc Statistic

  • : Le blog de Doc Statistic
  • Le blog de Doc Statistic
  • : Faire rimer amour du cinéma et goût du chiffre !
  • Contact

Critiques-analyses de films

Recherche

Archives