Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 19:51

Après un mois de septembre traditionnellement creux et privé de grosses sorties, les nouveaux films ont largement dominé le box-office en octobre.

box-office top30 2010-10 octobre

Des hommes et des dieux a néanmoins poursuivi sa carrière, de manière certes moins éclatante qu’en septembre, mais la concurrence était plus rude en octobre, et l’usure, légitime, après plus d’un mois d’exploitation. Il a pourtant encore réalisé près d’1,4 million d’entrées supplémentaires sur les cinq semaines d’octobre, avec un nombre de copies en circulation toujours en hausse (500 à la fin du mois d’octobre, contre moitié moins à sa sortie début septembre).
A noter également parmi les films de septembre, le succès, rarement évoqué, de The town, de Ben Affleck, qui a encore réuni 500 000 spectateurs en octobre et dépasse début novembre le million d’entrées cumulées. Pas mal pour un film sorti sur à peine 300 copies à la mi-septembre.
Inception a quant lui continué de se rapprocher des 5 millions de spectateurs, mais ils semblent maintenant bien difficiles à atteindre au crépuscule de sa carrière…

 Octobre marque surtout le retour du cinéma français sur le devant de la scène, après plusieurs mois d’éclipse (si l’on excepte Des hommes et des dieux, bien sûr), avec une présence sur les écrans plus importante que ces derniers mois et avec Les petits mouchoirs et Arthur 3 sur les deux plus hautes marches du podium.

Les petits mouchoirs, le film de Guillaume Canet, connaît un succès foudroyant. Fort du capital sympathie de son réalisateur auprès du public français et d’une lourde campagne de promotion médiatique, il réunit près de 2 500 spectateurs par copie et réalise près de 1,4 million d’entrées pour sa première semaine d’exploitation. C’est le quatrième meilleur démarrage de l’année. Ces bons scores lui ont permis d’augmenter son tirage (75 copies supplémentaires) à l’heure d’entrer dans la semaine de la Toussaint, une des plus fréquentées traditionnellement dans l’année. Conséquence : des résultats en légère hausse en deuxième semaine, ce qui n’est pas fréquent.

Autrement, les films français ont connu des bonheurs divers. Donnant donnant (moins de 500 000 entrées) est un échec pour Isabelle Mergault dont le coup d’essai fructueux peine à se reproduire (3,6 millions de spectateurs pour Je vous trouve très beau en 2006 ; 2,2 millions avec Enfin veuve en 2008). Au rayon « comédie succès surprise », Anne Depetrini a pris le relais avec Il reste du jambon ?

Parmi les échecs patents, Hors-la-loi est totalement boudé. Ses 400 000 spectateurs sont bien rares au regard des 400 écrans qu’il s’est offert à sa sortie, et surtout par rapport à la précédente réalisation de Rachid Bouchareb, Indigènes (3,2 millions d’entrées). Et que dire de Ao, le dernier Neandertal, dont l’échec est encore plus retentissant : à peine 250 000 spectateurs au total en dépit d’une sortie sur 350 écrans fin septembre… Les succès télévisuels de Jacques Malaterre n’auront décidément pas été de nature à attirer les foules en salles.

A la faveur des vacances de la Toussaint et donc d’un jeune public nombreux, le dernier volet de la trilogie Arthur marque des points… mais sans plus. Suite au succès mitigé du deuxième épisode (moins de 4 millions d’entrées contre plus de 6 millions pour l’inaugural Arthur et les Minimoys), Luc Besson avait semble-t-il  préféré rompre avec la sortie en décembre pour éviter une bataille frontale avec la concurrence. Pari manqué, puisque Arthur 3 - la guerre des deux mondes ne réunira finalement qu’un peu plus de 3 millions de spectateurs. Car Moi, moche et méchant a lui aussi profité du temps libre des scolaires, et a fait jeu égal avec l’animation à la Besson. Malgré des conditions favorables, les films d’animation n’ont pas tous les moyens d’exister : Alpha et Omega et Le royaume de Ga’Hoole n’ont pas su créer la surprise et livrer une réelle concurrence aux deux poids lourds des vacances de la Toussaint.

The social network a d’entrée obtenu une belle audience (1 400 spectateurs par copie pour sa première semaine). Même s’il a souffert ensuite de la concurrence lorsque Les petits mouchoirs est entré dans la ronde, son audience cumulée reste remarquable (plus d’un million de spectateurs).
Quant à Woody Allen, il a su à nouveau rencontrer ses fidèles : encore 800 000 entrées dans son escarcelle avec Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu, dans les mêmes eaux donc que son Whatever works de l’an passé.
En revanche, cela se confirme, la cuisine un peu lourde d’Oliver Stone ne fait plus recette : sa suite de Wall Street attire moins de public qu’un film de genre avec interdiction.

Paranormal activity 2 a en effet bien marché ; 650 000 entrées est un bon score pour un film d’horreur, même si en l’occurrence l’original qui a lancé la franchise avait réuni presque deux fois plus de spectateurs. Dans le genre horrifique, la version anglo-saxonne du suédois Morse, Laisse-moi entrer, ne s’est en revanche pas vu exaucé malgré la supplique de son titre.

Pour mémoire, le box-office d'octobre 2009 :

box-office-top20-2009-10.png

Partager cet article

Repost 0
Published by Doc Statistic - dans Stats nationales
commenter cet article

commentaires

Le Blog De Doc Statistic

  • : Le blog de Doc Statistic
  • Le blog de Doc Statistic
  • : Faire rimer amour du cinéma et goût du chiffre !
  • Contact

Critiques-analyses de films

Recherche

Archives