Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 18:21

Le lancement des vacances scolaires dans les zones B puis A à la fin du mois n’y a rien fait.  Avec une moyenne d’à peine 500 000 entrées par jour, le cru 2013 de février est bien loin de tenir son rang habituel.

  affluences quotidiennes 02fevrier v2013

(la méthode utilisée pour réaliser ce graphique est expliquée plus bas, en nota bene)

Selon le CNC, 13,87 millions d’entrées ont été enregistrées dans les salles de cinéma françaises au cours du mois de février 2013. Un score particulièrement remarquable par sa… médiocrité. C’est presque 4 millions d’entrées de moins que l’an passé à la même époque. Le résultat n’était pourtant déjà pas fameux (voir   National : 18,7 millions d’entrées en février 2012, c’est peu ). Il faut remonter 16 ans en arrière pour trouver trace d’un mois  de février plus mauvais encore pour la fréquentation cinématographique : seulement 12,45 millions de tickets avaient été vendus en février 1997.

frequentation cine 02-février v2013-1

Pour la première fois, février passe donc sous la ligne de flottaison (voir graphique) et n’aura pas d’influence décisive sur les résultats de l’année. La tendance qui se dessinait depuis quelques années (voir encore  National : 18,7 millions d’entrées en février 2012, c’est peu ) se confirme de manière plus nette encore : décidément les habitudes changent et  les Français font des journées hivernales de février une occasion de moins en moins privilégiée de visiter leur cinéma.

frequentation cine 02-février v2013-2

Nota Bene : Méthode de calcul des fréquentations quotidiennes

Faute de disponibilité de données de fréquentation au jour le jour, le nombre d’entrées quotidiennes pour 2013 est estimé à partir :

-          du nombre d’entrées hebdomadaires fourni chaque semaine par CBO…

-          … multiplié par un coefficient correcteur issu de l’écart observé les années passées entre les résultats hebdomadaires CBO et  ceux officiels du CNC (publiés chaque année au mois de mai, à l’occasion du bilan de l’année cinématographique précédente)…

-          … et divisé par 7 (comme le nombre de jours dans la semaine).

Ces estimations, assez rudimentaires, ne rendent évidemment pas compte de la variabilité de la fréquentation en fonction du jour de la semaine (le samedi étant plus propice aux sorties cinéma par exemple que le lundi). Mais elles constituent une approximation la plupart du temps satisfaisante.

Ce calcul a aussi été réalisé pour chaque journée des années antérieures (à partir des données officielles du CNC jusqu’en 2011, d’estimations « base CBO » pour 2012), ce qui a permis de définir minima, maxima et moyennes sur la période 2001-2011. Les résultats de l’année courante peuvent ainsi être mis en regard des standards des exercices qui l’ont précédée.

Published by Doc Statistic - dans Stats nationales
commenter cet article
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 18:45

Selon le CNC, 16,05 millions d’entrées ont été enregistrées dans les salles de cinéma françaises au cours du mois de mars 2012. C’est un peu moins que ce que Ciné-cure de stats avait estimé la veille de la publication du chiffre officiel. Mais le message essentiel demeure : il faut remonter à 2006, et plus largement à la première moitié des années 2000, pour trouver trace d’un mois de mars plus décevant. A un mois de février assez stérile succède donc un mois de mars moyen-moins. Le premier trimestre 2012 est donc très morne, avec 50,25 millions d’entrées seulement. C’est à peu près 3 de moins qu’en 2011. Et le cinquième plus mauvais score des 15 dernières années pour un premier trimestre.

 nombre d'entrees cinema par jour 2012-03

Les scores exceptionnels de mars 2007 et surtout 2008 (Bienvenue chez les Ch’tis oblige) n’auront donc été qu’une parenthèse éphémère dans la baisse tendancielle d’influence de mois de mars sur la fréquentation annuelle. Si sur longue période mars reste le quatrième mois le plus fréquenté de l’année, son impact s’amenuise au fil des décennies : de 9-10 % dans les années 1980 à 8-9 % dans les années 1990, 2000 et 2010. En dépit du Printemps du cinéma, qui a pourtant pour objectif de soutenir la fréquentation en faisant bénéficier les amateurs de cinéma d’entrées à tarif réduit pendant 3 jours.

frequentation cine 03-mars v2012

Le bilan mitigé de ce mois de mars 2012 se retrouve dans le top 30 des films les plus fréquentés du 29 février au 3 avril. Les infidèles remporte la mise avec plus de 2 millions d’entrées, grâce à une sortie bien calculée. La nouvelle gloire internationale de l’oscarisé Jean Dujardin a en effet poussé les foules à découvrir son film à sketchs. Mais aussi aidé à la poursuite de la carrière de The artist, vu par 700 000 spectateurs supplémentaires 5 mois après sa sortie dans les salles ! La grosse surprise du mois est cependant à chercher ailleurs, du côté de Projet X : 1,2 millions de spectateurs réunis en 3 semaines d’exploitation, dans moins de 300 salles. Une prouesse dont ne peut se gargariser Cloclo, sorti le même jour, et pour lequel on peut parler d’échec public. Malgré ses 900 copies en circulation, il ne réalise qu’un million et demi d’entrées en mars, soit seulement 300 000 de plus que Projet X. Dans une moindre mesure, John Carter et Hunger games figurent aussi au rang des échecs.

box-office top30 2012-03 mars

Published by Doc Statistic - dans Stats nationales
commenter cet article
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 19:54

Sur la base des résultats hebdomadaires publiés par CBO, affectés d’un coefficient correcteur calculé à partir des données passées du CNC, la fréquentation des salles de cinéma en France peut être estimée à environ 16,2 millions d’entrées en mars 2012. Il s’agit du plus mauvais mois de mars depuis 2006.

Contrairement au mois de février, très régulier, la fréquentation en mars a connu des hauts et des bas, oscillant entre 400 000 et 670 000 entrées par jour selon les semaines. La faute notamment au Printemps du cinéma, qui a dopé comme à son habitude les entrées pendant trois jours avec ses séances à 3€50. La troisième semaine de mars a ainsi été la meilleure de ce début d’année 2012. Mais ces performances se paient en général les semaines précédant et suivant l’opération spéciale. Particulièrement la suivante cette année, puisque le dernier tiers du mois de mars s’est avéré le plus mauvais des années 2000.

affluences quotidiennes 03mars v2012

Un peu de méthode :

Faute de disponibilité de données de fréquentation au jour le jour, le nombre d’entrées quotidiennes pour 2012 est estimé à partir :

-          du nombre d’entrées hebdomadaires fourni chaque semaine par CBO…

-          … multiplié par un coefficient correcteur issu de l’écart observé les années passées entre les résultats hebdomadaires CBO et  ceux officiels du CNC (publiés chaque année au mois de mai, à l’occasion du bilan de l’année cinématographique précédente)…

-          … et divisé par 7 (comme le nombre de jours dans la semaine).

Ces estimations, assez rudimentaires, ne rendent évidemment pas compte de la variabilité de la fréquentation en fonction du jour de la semaine (le samedi étant plus propice aux sorties cinéma par exemple que le lundi). Mais elles constituent une approximation la plupart du temps satisfaisante.

Ce calcul a aussi été réalisé pour chaque journée des années antérieures (à partir des données officielles du CNC jusqu’en 2010, d’estimations « base CBO » pour 2011), ce qui a permis de définir minima, maxima et moyennes sur la période 2001-2011. Les résultats de l’année courante peuvent ainsi être mis en regard des standards des exercices qui l’ont précédée.

Published by Doc Statistic - dans Stats nationales
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 18:35

 

Selon le CNC, 18,7 millions d’entrées ont été enregistrées dans les salles de cinéma françaises au cours du mois de février 2012. C’est un peu plus que ce que Ciné-cure de stats avait estimé quelques jours auparavant. Mais le message essentiel reste, lui, le même : cela constitue un des mois de février les plus décevants des 12 dernières années. Il n’y a guère qu’en février 2005 que la fréquentation a été plus faible (à peine 17 millions d’entrées). Autrement, c’est à l’an 2000 qu’il faut remonter. Autant dire une autre époque, du point de vue de la fréquentation cinématographique.

 frequentation cine 02-février v2012

Avec près de 650 000 spectateurs par jour en moyenne, février restera bien sûr, au moment du bilan comptable, une des périodes les plus fréquentées de l’année 2012. Mais les vacances de février, depuis toujours pourvoyeuses d’une grande quantité de spectateurs, semblent ces dernières années perdre tendanciellement de leur influence sur les résultats annuels. C’est la quatrième année consécutive que février pèsera à peine 10 % des entrées annuelles. Sur la décennie 1998-2008, ce poids tournait autour de 11,3 %. Si le mois de février reste un des moments fort de l’année, les Français en font de moins en moins l’occasion privilégiée de visiter leur cinéma.

nombre d'entrees cinema par jour 2012-02

Le film phare de février 2012 devait être le retour de La vérité si je mens ! pour un troisième opus, après plusieurs années d’absence des grands écrans. Avec 4,2 millions d’entrées au 28 février, il a certes attiré à lui seul près d’un quart des spectateurs sur les quatre semaines du mois. Pourtant, cette suite n’a pas été la locomotive espérée du box-office, malgré son exposition record (1 051 copies en circulation pour sa sortie). Avec une largesse de diffusion comparable (1 036 exemplaires), Rien à déclarer (qui signait alors le retour de Dany Boon derrière la caméra après Bienvenue chez les Ch’tis) avait cumulé l’an passé, sur les mêmes 4 semaines, une bonne moitié de spectateurs en plus (6,6 millions). Et dans la même catégorie (suite sortie début février sur 950 copies), Les bronzés 3 avait attiré sur le même laps de temps plus du double de spectateurs en 2006 (9,2 millions) et Astérix et Obélix : mission Cléopâtre, presque le triple en 2002 (11,4 millions).

box-office top30 2012-02 février

En revanche, La vérité si je mens ! 3 a parfaitement joué son rôle d’épouvantail. Effrayée par la force de frappe de ses mille écrans,  la concurrence a montré peu d’appétit. Les trois plus grosses sorties (Zarafa, Voyage au centre de la terre 2 et Cheval de guerre) ne se sont timidement étalées que sur 400 à 500 écrans à leur lancement (pour se déployer il est vrai sur une combinaison plus large ensuite, dans le cas de Zarafa). Les sorties plus anciennes ont pu ainsi continuer d’occuper le terrain, au point que la suite de Sherlock Holmes, sortie fin janvier, a fini sur la deuxième marche du podium mensuel. Voire des films dont la carrière était pourtant guettée par le couperet d’une sortie en DVD. Pour son quatrième mois d’exploitation, Intouchables a encore réalisé plus de 400 000 entrées (11e place au box-office mensuel). Et The artist, relancé par une pléthore de récompenses nationales et étrangères, presque 600 000 (6e place au box-office mensuel). L’apothéose des Oscars lui permettra de faire mieux encore en mars. Mais c’est une autre histoire…

Published by Doc Statistic - dans Stats nationales
commenter cet article
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 18:42

Sur la base des résultats hebdomadaires publiés par CBO, affectés d’un coefficient correcteur calculé à partir des données passées du CNC, la fréquentation des salles de cinéma en France peut être estimée à environ 18,1 millions d’entrées en février 2012.

Malgré un vingt-neuvième jour d’année bissextile, il s’agit du plus mauvais mois de février depuis 2005, et un des trois plus médiocres des quinze derniers exercices.

La fréquentation n’a pas décollé du mois, tournant régulièrement autour des 600 ou 650 000 spectateurs par jour pendant quatre semaines consécutives.

Après une première quinzaine déjà plus morose que la moyenne (et marquée par une vague de froid généralisée, accompagnée plus localement de chutes de neige), la troisième semaine de février s’est avérée la moins fréquentée depuis le début des années 2000.

Analyse plus poussée à venir, lors de la parution officielle des résultats par le CNC.

affluences quotidiennes fevrier2012 finale paint

Un peu de méthode :

Faute de disponibilité de données de fréquentation au jour le jour, le nombre d’entrées quotidiennes pour 2012 est estimé à partir :

-          du nombre d’entrées hebdomadaires fourni chaque semaine par CBO…

-          … multiplié par un coefficient correcteur issu de l’écart observé les années passées entre les résultats hebdomadaires CBO et  ceux officiels du CNC (publiés chaque année au mois de mai, à l’occasion du bilan de l’année cinématographique précédente)…

-          … et divisé par 7 (comme le nombre de jours dans la semaine).

Ces estimations, assez rudimentaires, ne rendent évidemment pas compte de la variabilité de la fréquentation en fonction du jour de la semaine (le samedi étant plus propice aux sorties cinéma par exemple que le lundi). Mais elles constituent une approximation la plupart du temps satisfaisante pour les objectifs visés.

Ce calcul a aussi été réalisé pour chaque journée des années antérieures (à partir des données officielles du CNC jusqu’en 2010, d’estimations « base CBO » pour 2011), ce qui a permis de définir minima, maxima et moyennes sur la période 2001-2011. Les résultats de l’année courante peuvent ainsi être mis en regard des standards des exercices qui l’ont précédée.

Published by Doc Statistic - dans Stats nationales
commenter cet article
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 20:19

La fréquentation des salles de cinéma françaises vole de record en record depuis 3 années consécutives. Après les 201 millions d’entrées de 2009 (qui permettaient d’égaler le score de 1982) et les 207 millions de spectateurs de 2010 (plus nombreux qu’en 1968), voici donc les 215 millions de tickets vendus en 2011 !

En se basant sur les données du CNC jusqu’en novembre et à partir des estimations hebdomadaires fournies par CBO pour le mois de décembre (Ndlr : et légèrement réévaluées pour tenir compte du fait que la couverture du parc de salles par CBO n’est pas complète), les 207 millions d’entrées de 2010 ont été atteintes en 2011 au cours de la journée du 20 décembre. Les dix derniers jours de l’année ne sont donc que du bonus par rapport à 2010. 

La fréquentation en 2011 devrait donc s’établir au final aux alentours de 215 millions d’entrées (voire légèrement plus). Un score inédit depuis 45 ans, puisqu’il faut désormais remonter jusqu’en 1966 pour trouver trace de davantage de spectateurs de cinéma sur une année civile (près de 235 millions de tickets vendus à l’époque). 

Box-office historique1946-2011

Ce scénario semblait pourtant peu probable il y a encore 6 mois. En raison d’un premier semestre 2011 se contentant d’être dans la moyenne des années 2000, 2011 accusait au 31 mai un déficit de 10 millions de spectateurs par rapport à 2010. A la faveur d’un gros été (avec notamment le meilleur mois d’août jamais enregistré) et d’un automne exceptionnel (avec le meilleur mois d’octobre depuis 1983 et un mois de novembre pulvérisant le précédent record de 5 millions de tickets supplémentaires), cet écart a été épongé courant novembre. 

Avant même d’attaquer le mois de décembre, la certitude était établie que le score de 2010 serait dépassé. Même dans la pire des configurations (un mois de décembre aussi mauvais qu’en 2007 par exemple), les 208 millions d’entrées étaient déjà assurées. Un résultat moyen en décembre aurait porté la fréquentation annuelle à 212 millions. Mais décembre 2011 devrait être à la hauteur de décembre 2001, détenteur actuel du record  (grâce aux premiers épisodes de Harry Potter et du Seigneur des anneaux).

Le succès phénoménal de Intouchables, sorti en salles le 2 novembre et en tête du box-office sans interruption depuis, a donc largement contribué à cette année faste pour la fréquentation des cinémas. S’il reste possible de faire mieux encore l’an prochain, il est toutefois peu vraisemblable qu’un nouveau record historique tombe. Le gap à combler pour égaler le niveau de fréquentation de 1966 est de 20 millions d’entrées…

 

entrees mensuelles cumulees 2011-12

Published by Doc Statistic - dans Stats nationales
commenter cet article
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 08:00

Février 2011 a été correct, sans plus (voir National : 21 millions et demi d’entrées en février 2011 ). Il avait pourtant le potentiel pour réaliser un score élevé, au bénéfice de la sortie nationale le 2 février de Rien à déclarer. Pathé a ainsi déversé dans les salles 1 036 copies du nouveau film de Dany Boon, espérant tirer parti du succès phénoménal de Bienvenue chez les Ch’tis trois ans plus tôt. Sans prétendre rééditer la performance de réunir 20 millions de spectateurs, le résultat s’avère pourtant assez mitigé. Avec 6,6 millions d’entrées en l’espace de quatre semaines, le film a bien sûr constitué l’évènement du mois, réunissant à lui seul 30% des entrées payantes du 2 février au 1er mars. Mais il s’agit d’une contre-performance relative, au regard de certains de ses devanciers. Les bronzés 3 avait été vu en 2006 par 9 millions de personnes sur le même laps de temps, et Astérix et Obélix : mission Cléopâtre, par 11 millions de spectateurs en 2002, pour une part de marché mensuel allant donc de 40 à 50 %.

La sortie de Rien à déclarer a également eu un effet indirect : celui de limiter l’appétit de la concurrence. Ainsi, la deuxième plus grosse sortie de février, Tron - l’héritage, n’a été diffusée que sur 571 copies et n’a pas su trouver son public (un million d’entrées en trois semaines est un piètre résultat avec une diffusion aussi large). Alors que les excellents mois de février 2001 et 2002 avaient bénéficié de plusieurs têtes de gondole. En 2001, La vérité si je mens ! 2 (825 copies, près de 6 millions d’entrées) avait côtoyé Le pacte des loups (720 copies, 4 millions d’entrées) au sommet du box-office ; en 2002, les sorties simultanées de Ocean’s eleven (790 copies, 3,5 millions d’entrées) et de 8 femmes (490 copies, 2,5 millions d’entrées) avaient accompagné, sans en pâtir, l’énorme succès de l’adaptation d’Astérix par Alain Chabat.

Faute d’ambition côté blockbuster, deux surprises sont venues assurer - en partie -  le relais. Les 1,7 millions de spectateurs de Black swan, de Darren Aronofski, sont en effet plutôt inattendus pour un film assez peu grand public, et n’ayant bénéficié que de 300 copies à sa sortie. Le discours d’un roi, star des Oscars, a également étonné avec ses 1,8 millions d’entrées en quatre semaines d’exploitation. Sorti le même jour que le Dany Boon, il a su tirer bénéfice de son pari de se poser comme une alternative à la comédie française censée tout écraser sur son passage. Ses maigres 260 copies le 2 février, qui se sont multipliées par la suite, ne laissaient pourtant pas augurer un tel score.

box-office top30 2011-02 février

Published by Doc Statistic - dans Stats nationales
commenter cet article
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 22:50

Selon le CNC , février a attiré 21,54 millions de spectateurs dans les salles de cinéma françaises en 2011. C’est un million de plus qu’en 2010.

frequentation cine 02-février

Avec environ 770 000 entrées par jour en moyenne, il ne s’agit cependant pas du meilleur cru du siècle. Les résultats avaient été meilleurs en 2002 (830 000), 2006 (816 000) et 2001 (804 000).

nombre d'entrees cinema par jour 2011-02

En raison d’un mois de janvier particulièrement maussade , le bilan annuel au 28 février n’est pas exceptionnel. A ce stade, 2011 accuse encore un retard de 3,6 millions de spectateurs sur sa devancière. Mais il est probablement très prématuré de tirer la sonnette d’alarme, comme le font précipitamment certains articles de presse au titre pompier . 2010 a aussi connu des passages à vide, en juin et décembre notamment ; 2011 a peut-être déjà mangé une partie de son pain noir en janvier, et aura l’occasion de se rattraper chaque fin de semestre. A charge, il semblerait tout de même que mars s’annonce assez moyen lui aussi (rendez-vous très bientôt pour le savoir)… La belle dynamique des années 2009 et 2010 s’essoufflerait donc quelque peu depuis trois-quatre mois.

entrees mensuelles cumulees 2011-02
Published by Doc Statistic - dans Stats nationales
commenter cet article
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 20:17

La question était pendante depuis un an (voir article du 14 février 2010), et la réponse est... oui, Avatar n’aura été qu’un phénomène isolé, et non, les habitudes de fréquentation et de programmation en janvier n’ont pas durablement changé.

Alors qu’Avatar avait tiré la fréquentation en janvier 2010 jusqu’à en faire le meilleur premier mois de l’année depuis 1982, le CNC estime en effet le nombre d’entrées en janvier 2011 à 14,13 millions, soit la plus mauvaise fréquentation enregistrée au 21e siècle pour un mois de janvier. Il faut remonter en 1999 pour trouver trace d’un mois de janvier plus déserté encore (12,7 millions de spectateurs cumulés).

Se confirme donc la perte progressive d’influence du mois de janvier sur la fréquentation annuelle au cours des trois dernières décennies : 9% environ dans les années 80, 8,5% dans les années 90, seulement 8% dans les années 2000. Cette mécanique n’est que rarement contrariée, mais James Cameron s’en est fait une spécialité (avec Titanic en 1998, et Avatar donc, en 2010).

frequentation cine 01-janvier

Du 29 décembre au 1er février, seuls 56 nouveaux films sont sortis en 5 semaines. Et avec une exposition très limitée. Ces inédits n’ont été diffusés qu’à hauteur de 600 à 900 copies chaque semaine. Seule la semaine du 12 janvier a fait exception avec les 1 850 copies en circulation pour ses nouveautés (et ses 3 « affiches » simultanées, Le fils à Jo, Le dernier des Templiers et The Green Hornet).

Du coup, cela a profité aux films à la carrière plus ancienne : les films sortis avant le 29 décembre ont grosso modo réalisé autant d’entrées que les nouveaux films de 2011. Autre symptôme du mois intermède : une avant-première de février se glisse même dans le top 30 de janvier (le Rien à déclarer de Dany Boon - plus de 300 000 entrées avant même sa sortie nationale officielle).

box-office top30 2011-01 janvier
Published by Doc Statistic - dans Stats nationales
commenter cet article
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 19:23

Sans surprise (voir National : Nouveau record de fréquentation en 2010 ), l’année 2010 se clôt sur un nouveau record de fréquentation. Selon le CNC, 206 millions et demi d’entrées ont été enregistrées les 12 derniers mois, un niveau qui n’avait plus été atteint depuis 1967.

Pourtant le mois de décembre n’a pas été à la hauteur de ce record, avec seulement 19,39 millions d’entrées. Un score inférieur à la moyenne de la décennie (21 millions de spectateurs), mais qui semble s’inscrire dans la tendance des dernières années. En 2007 et en 2008, moins de 18 millions de spectateurs s’étaient en effet déplacés en salles en décembre.

nombre d'entrees cinema par jour 2010-12

 frequentation cine 12-decembre

Le phénomène Avatar avait probablement été un « cache-misère » l’an passé (plus de 22 millions d’entrées en décembre 2009), comme les tops 20 comparés en témoignent.

box-office top20 2010-12 decembre

box-office top20 2009-12

Published by Doc Statistic - dans Stats nationales
commenter cet article

Le Blog De Doc Statistic

  • : Le blog de Doc Statistic
  • Le blog de Doc Statistic
  • : Faire rimer amour du cinéma et goût du chiffre !
  • Contact

Critiques-analyses de films

Recherche

Archives